Poppers : comment ça marche ?

Utilisé depuis des décennies, le poppers est pourtant vieux de plus de cent an ! Mais qu’est-ce que c’est réellement le poppers ? Comment est-ce que cela agit sur le cerveau et sur le corps ? Comment cela s’utilise, est-ce légale et y-a-t-il des risques à en consommer ? On vous explique tout sur le poppers ci-dessous.

Qu’est-ce que le poppers ?

Créé par un chimistre français au 19e siècle sous le composé chimique de nitrite d’amyle, il sera utilisé comme médicament comme vasodilatateur pour diverses pathologies comme les affections cardiaques car il détendait les muscles lisses et dilatait les artères.

Dans les années 70, il sera utilisée en inhalation comme drogue récréative pour car ce composé chimique aurait des effets comme être euphorisant pour un usage festif, mais aussi et surtout, pour un usage sexuel, l’augmentation de la durée de l’érection, amplificiation des orgasmes, détente des muscles dont ceux de la gorge, l’anus et le vagin.

On l’appelle poppers car, avant d’être en flacon, il était contenu dans une ampoules, d’où le bruit « pop » lorsqu’elle était cassée pour son utilisation.

Il y a aujourd’hui plusieurs variantes de Poppers avec différents nitrites : le nitrite d’amyle (l’original), le nitrite de pentyle, le nitrite de propyle et le mélange des 3 nitritres. Ils ont tous le même effet, sauf la durée et la puissance qui sera changeante.

Quels sont les effets du poppers sur le cerveau ?

Mais concrètement, comment fonctionne le poppers sur le cerveau ?

Le flacon de poppers est ouvert, et les vapeurs diffusées sont inhalées par la personne. Comme la colle, le gaz, les parfums,

Lorsque le poppers est inhalé par le nez, il passe par les récepteurs olfactif qui transmettent des informations comme l’odeur au centre de l’olfaction logée au coeur du cerveau. Cette odeur sera lue comme plaisante ou déplaisante. Ensuite, en passant par les poumons, le poppers se mélange à l’air inspiré et ira dans le système sanguin.

D’où le bref effet de quelques secondes à quelques minutes pour une inhalation de poppers.

Comment on utilise le poppers ?

La méthode la plus populaire, puis des décennies, est d’inhaler le poppers par voie nasale. Vous bouchez une narine et vous aspirez l’arôme du flacon de poppers par l’autre narine pendant quelques secondes.

D’autres personnes laissent le flacon de poppers ouvert et d’évaporer dans une pièce.

Vous pouvez aussi essayer de mettre quelques goutes de poppers dans un diffuseur d’huile essentielle.

Il ne faut surtout jamais boire du poppers.

Est-ce que le poppers est légal ?

Chaque pays sont histoire et sa législation. Par exemple, le poppers est interdit au Canada.

En France, l’agence national du médicament cite comme effets psychiques : « intrépidité, impulsivité, anxiété, épisodes dépressifs voire suicides, troubles cognitifs de l’apprentissage, de la mémoire et de l’attention, troubles obsessionnels et compulsifs.« 

Après avoir été autorisé pendant presque cent ans, il a été interdit en 2009 puis de nouveau autorisé à la vente en 2013 en France faute d’avoir pu prouver qu’il s’agissait d’un produit stupéfiant avec dépendance.

Et oui, il y a pire comme l’acool ou le tabac… qui ne sont pas interdits à la vente eux.

Le flacon poppers amsterdam est un des plus populaires

Quels sont les risques du poppers ?

Comme tout, il ne faut pas utiliser le poppers dans l’excès.

Ne mélangez jamais le poppers avec d’autres drogues, avec des gaz hilarants, et des stimulants sexuels.

N’utilisez pas le poppers si vous avez une maladie cardiaque.

Si vous avez des effets secondaires anormaux n’utilisez plus de poppers. Les effets secondaires indésirables du poppers peuvent être nausées, vomissements, vertiges, difficultés respiratoires, arrêt cardiaque.

Votre avis sur Poppers : comment ça marche ?